Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Le bal musette qui fait revivre les guinguettes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Découvertes, coup de coeurs etc...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2657
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Mar Avr 03, 2018 5:41 am    Sujet du message: Le bal musette qui fait revivre les guinguettes Répondre en citant

Salut les pralos,
un article a lire......

Citation:
Le bal musette qui fait revivre les guinguettes

La chanteuse Nadine Mayoraz fait souffler un vent de légèreté sur la Suisse romande, sous le signe des canotiers… Rencontre.
Nous avons tous au fond de la mémoire des images ou des souvenirs de guinguettes au bord de l’eau, de bals musettes aux saveurs d’été et de douceur de vivre, de robes fleuries tournoyant au son de l’accordéon, de pas de danse sur un air de valse, de chansons d’autrefois au parfum un peu désuet...
Sans doute est-ce parce qu’elle a des origines françaises que la chanteuse Nadine Mayoraz, Vaudoise d’adoption, est autant imprégnée de cette atmosphère fleurant bon l’univers d’Amélie Poulain. A tel point qu’elle a eu envie, il y a quatre ans, de créer La guinguette d’Emile et Ginette, un groupe proposant d’animer des soirées privées ou publiques en inculquant à la Suisse romande le goût des petits bals parisiens.

Pour pouvoir payer ses musiciens, la sono et les lampions plantant le décor de ce qu’elle imaginait comme une guinguette itinérante, elle a proposé son projet sur la plateforme participative wemakeit.com, qui lui a permis de réunir les 1500 francs nécessaires à son lancement. Le premier concert est organisé au Caveau du Cœur d’Or... et le succès dépasse toutes les espérances : « La salle était archi comble, et nous avons dû refuser environ 130 personnes. Il y avait tellement de monde qu’il n’y avait plus de place pour danser ! »

Pourquoi un tel enthousiasme ? Nadine, dont le physique fragile contraste avec la voix puissante, explique que trois règles d’or signent la réussite d’un petit bal-musette: la gratuité pour le public, ainsi que les aspects intergénérationnels et populaires. « Pour moi, la guinguette est synonyme de décélération, de nonchalance mêlée d’une touche de nostalgie. Avec mes musiciens, nous nous appliquons à recréer cette ambiance qui n’exclut aucune tranche d’âge et qui favorise les rencontres. »
« Une drôlerie irrésistible »

En fonction de la demande des organisateurs, la chanteuse se produit avec un accordéoniste, Lionel Buiret, un guitariste, Pierre Gilardoni, et un batteur, Etienne Zbaeren. En duo ou en formation complète, elle a mis au point avec ses musiciens un répertoire réunissant des titres qui ont fait les beaux jours de la première moitié du XXe siècle, sans tomber dans la sinistrose qui était la marque de fabrique de certaines chansons de l’époque: « Nous sommes partis à la chasse aux textes beaux et souvent très drôles. Et nous avons trouvé quelques merveilles. J’aime par exemple beaucoup Fréhel, et notamment sa chanson Tel qu’il est, Le bricoleur de Patachou, ou Une bonne paire de claques dans la gueule de Boris Vian. Ce sont des textes d’une drôlerie irrésistible. »


Ravi de se retrouver dans cette ambiance légère, partagée entre les grandes chansons d’amour et les perles du comique troupier, le public se laisse bercer, tout en réclamant les mélodies qui ont sa préférence. Stars incontestées des amateurs romands : Mon amant de Saint-Jean et les autres succès de Piaf sont très demandés. Nadine les interprète avec un plaisir sans cesse renouvelé.


Etonnamment, malgré l’engouement du public, aucun autre orchestre de ce genre, uniquement voué au bal musette et au répertoire qui lui est associé, n’existe en Suisse romande. La Ginguette d’Emile et Ginette est donc accueillie avec enthousiasme. Le 4 octobre prochain, elle se produira à nouveau au Cœur d’Or, à Chexbres. Mais cette fois… elle prendra ses quartiers dans la grande salle !


Prochain rendez-vous:
•4 octobre à 17 heures au Caveau du Cœur d’Or, à Chexbres: Guinguette des Vendanges.



Source : https://www.generations-plus.ch/?q=magazine/loisirsmaison/th%C3%A9%C3%A2tremusique/le-bal-musette-qui-fait-revivre-les-guinguettes
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Découvertes, coup de coeurs etc... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com