Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview de Marcel Azzola
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Lun Juin 01, 2009 9:58 am    Sujet du message: Une interview de Marcel Azzola Répondre en citant

Hello Christophe, voilà un sucre d'orge...


Bonjour !

Il y a quelque temps, je vous annonçais une interview de Marcel Azzola.

Je connais Marcel depuis 1973. Vous voyez, ça fait un bail. Il était venu à La Chaux-de-Fonds avec son orchestre de danse.

Il y avait déjà Lina Bossatti, pianiste, violoniste et chanteuse. Comme toutes les chanteuses de l'époque, elle se faisait appeler « Véro ». Tiens, c'est rigolo, elle m'a envoyé une carte dernièrement et elle a signé « Véro » !

Il y avait aussi son mari, le regretté Denis Tuvéri, comme second accordéon et bando.

Il y avait le présentateur-animateur-fantaisiste-danseur-mime... Dany Maurice.

Je ne me souviens plus des noms des autres musiciens.

J'ai revu Marcel et son orchestre à trois ou quatre reprises.

Puis il a cessé de faire danser et je l'ai retrouvé en compagnie de Lina, le 26 octobre 1991, lors d'un festival à Riddes en Valais (CH).

Voilà ce qu'on s'est dit :

C : Je trouve que, depuis quelques mois, nous avons beaucoup de chance. Nous avons eu la chance de rencontrer un champion du Monde, Eric Bouvelle, un accordéoniste de Jacques Brel, Jean Corti, Antoine Flück du Cerneux-Péquignot, Gilbert Schwab, Daniel Colin. Et aujourd'hui, on a plus de chance que jamais, nous sommes en compagnie de Marcel Azzola, le vrai Marcel Azzola. Salut Marcel.

MA : Ah, ha, ha, salut, salut Charlan et salut à tous les auditeurs.

Marcel, la semaine dernière, j'ai un peu raconté ton histoire à nos auditeurs, mais ce que je n'ai pas pu leur dire c'est dans combien de pays ton accordéon t'a amené.

Oh la la ! Je ne sais pas. Mais il y a un pays où je ne suis jamais allé, c'est l'Australie...
Et encore, j'aurais dû y aller, récemment, avec Stéphane Grapelli. Mais comme j'avais entre-temps d'autres contrats à honorer, je n'ai pas pu partir avec lui.
J'ai tourné beaucoup... J'ai fait au moins, au moins une quinzaine de pays en Afrique assez récemment. Mais il y a encore des coins que j'aimerais connaître...

Nous t'avons vu, je crois que c'était l'année passée à La Chaux-de-Fonds avec Juliette Gréco...

... oui...

... Est-ce que tu tournes encore avec d'autres chanteurs ?

Assez peu. Assez peu, mais, effectivement, avec Juliette encore de temps en temps. Il y a eu l'aventure avec Pierre Bachelet. Et puis Yves Montand m'a téléphoné pour reprendre éventuellement avec lui, à Bercy, au mois de mai. Et alors je n'ai pas dit non, mais je ne sais pas comment je vais m'en sortir parce que j'ai beaucoup de choses à faire.

Il n'y a que 24 heures dans une journée, aussi pour toi...

Oui... Mais enfin c'est en tout cas la preuve d'une certaine fidélité de la part d'Yves Montand et ça me fait plaisir.
(Malheureusement, ça ne s'est pas fait, parce que, peu de temps après, Yves Montand a fermé son parapluie, comme airait dit Jo...)

Des concerts comme aujourd'hui à Riddes, avec Lina, est-ce que tu en fais beaucoup ?

Oui, on en fait beaucoup justement de par le Monde. Là, on part en Hollande. Ensuite on va retourner en Scandinavie. On a encore des concerts à donner au Danemark, en Finlande...

Est-ce que tu fais encore de la musique avec ton orchestre de danse, comme il y a une quinzaine d'années ?

Non. Il m'arrive, très épisodiquement, de faire des choses un peu exceptionnelles, par exemple des bals exceptionnels. Mais je ne fais plus danser. Ce n'est plus du tout mon métier. Mais, par exemple, on m'a demandé, assez récemment encore, d'aller faire un bal français à Berlin. Nous avons fait le 14 juillet 1989 à Tokyo. Là, nous étions à quatre. Il y avait Lina et il y avait aussi deux autres musiciens avec nous pour faire danser Un 14 juillet extraordinaire, avec l'ambassadeur et l'ambassadrice de France et avec tous ces Japonais qui dansaient sur la Carmagnole et sur " A la Bastille ". C'était assez fou.

Lorsque tu n'es pas en tournée, comment se déroule une journée de Marcel Azzola à Paris ?

Tu sais, Charlan, il faut préparer la suite. J'ai de nombreuses aventures musicales avec d'autres musiciens. Il y a Stéphane Grapelli. On doit retourner à Cannes bientôt. Il y a aussi Toots Tilemans, l'harmoniciste. Il y a Christian Escoudé. Et puis il y a toujours Marc Fosset et Patrice Caratini avec lesquels on a des concerts, épisodiquement, soit en France, soit dans d'autres pays. On ne vient pas souvent en Suisse, mais on est quand même venus cet été, à Lausanne... On est venus en trio à Lausanne à l'occasion d'un festival de jazz. Et puis voilà, alors, donc, une journée comment elle se passe ? Elle se passe toujours à préparer la suite parce qu'on a joué un répertoire la veille et le lendemain c'en est un autre. Faut toujours se remettre dedans.

Justement, avec Marc Fosset et Patrice Caratini, tu as enregistré quelques musiques dont " Le Chat Tigré ", avec Richard Galliano, le fameux " Afro-Musette "... Ces musiques sortent un peu de l'ordinaire, enfin de ce que l'on a l'habitude d'entendre chez nous...

Disons que ça, ça fait partie des amusements de jazzmen. " Le Chat Tigré " c'est une musique bien construite tout de même, mais dans cette grille, il y a un moment où, dans les griffes du chat, il y a des chorus. C'est-à-dire que c'est une grille sur laquelle on improvise. Donc, c'est du jazz. Alors, c'est pareil avec " Afro-Musette ". C'est une petite mélodie assez simple, mais avec une harmonisation qui permet de se donner à des chorus assez bizarres et en même temps assez enthousiasmants...
Quand on joue sur cette grille harmonique, c'est un plaisir. C'est quelque chose de difficile à exprimer si on ne le pratique pas soi-même...
Mais on peut être improvisateur en paroles aussi. On peut avoir une faconde et un débit de paroles qui soit charmeur. Alors, avec la musique, c'est un peu pareil. On a une grille, c'est-à-dire les accords qui sont imposés. Et sur ces accords imposés, on invente d'autres mélodies, voire quelques délires musicaux. Mais toujours dans des structures. Ce n'est pas n'importe quoi.

Et le musette, le musette traditionnel ?

Tu sais, je suis un des rares rescapés du musette. J'en ai parlé encore dernièrement avec Jo Privat. Je suis de ceux qui ont joué au bal musette. Nous ne sommes plus nombreux...
On entend beaucoup de vedettes de l'accordéon, mais ils n'ont pas joué du tout au bal musette. Ces accordéonistes jouent le style dit " musette ", mais ils ne sont pas issus du bal musette. Et le bal musette, c'était quelque chose d'assez extraordinaire. C'était quelque chose de particulier. La clientèle du bal musette était une clientèle un peu à part. C'étaient des passionnés de danse, mais des passionnés tels qu'on les rencontre maintenant uniquement à la montagne, par exemple chez vous en Suisse et chez les Savoyards aussi. C'étaient vraiment des mordus de la danse...

Et ils écoutaient.

Ils écoutaient, ils entendaient parfaitement. La meilleure preuve, c'est que leurs jambes fonctionnaient avec la musique, très bien et en mesure ! C'était formidable. J'ai des souvenirs de musette extraordinaires. Je ne suis pas de ceux qui méprisent ça, pas du tout.

Je crois qu'il y a quelque chose en préparation avec Jean Corti et Jo Privat. Jean Corti m'a parlé d'une compilation...

Oui, enfin, il est question d'un disque compact, avec Jo Privat et Jean Corti et c'est vrai, il est en préparation. On ne sait pas encore exactement ce qu'on va jouer, mais ça se prépare. Chacun se prépare...

Eh bien, merci beaucoup Marcel Azzola. Tu sais ce que je vais te demander pour terminer ?

Non.

Joue-nous " Interrogation ".

" Interrogation ", ben volontiers...

A bientôt, j'espère.., au revoir...

A bientôt, Charlan et à bientôt, tous les auditeurs, au revoir.

Merci beaucoup.



Vous savez, ces moments sont toujours un peu magiques. Et après chaque interview, j'avais toujours peur de ne plus revoir ces artistes.

Heureusement, certains sont devenus des amis et l'éloignement, les occupations ne sont pas vraiment des obstacles à l'amitié. Même un simple coup de téléphone fait plaisir en général « aux deux bouts du fil ».

Prochain chapitre, un Indien Guarani... Raùl Barboza !

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
christophe
Membre actif


Inscrit le: 05 Nov 2007
Messages: 482
Localisation: Le Puy en velay

MessagePosté le: Lun Juin 01, 2009 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

ET bien merci, et une fois de plus, une belle interview qui me régale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Pascal
Membre actif


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 1265
Localisation: Zoug (CH)

MessagePosté le: Lun Juin 01, 2009 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Charlan pour cette inteview.

Effectivement, Marcel est très sympathique. Et quel musicien ! Il a vraiment connu beaucoup de choses.

Salutations.
_________________

Il est quelquefois préférable de ne pas savoir ce qu'on dit que de dire ce qu'on ne sait pas.
Pierre Dac (1893 - 1975)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Lun Juin 01, 2009 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci encore et encore plus Charlan.

Amitiés

olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico jm



Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 9
Localisation: Lavoux (86)

MessagePosté le: Lun Juin 01, 2009 8:41 pm    Sujet du message: merçi Répondre en citant

merçi de nous faire ces moments rares et si précieux.Merçi CHARLAN
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SRAM



Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 9
Localisation: Lyon (69)

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2009 7:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

c'est vrai que des moments comme cela c'est magique, et pas qu'un peu.

merci
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2847
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2009 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à tous.....
Wink Merci Charlan, merci de ce que tu nous apporte, merci pour tout le temps passé sur SwingJO, merci de faire partager ces moments inoubliables pour celles et ceux qui les ont vécus. Wink

Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jean63
Membre actif


Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 18
Localisation: Beaumont (63)

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2009 6:05 pm    Sujet du message: INTERVIEW DE MARCEL AZZOLA Répondre en citant

MERCI POUR CET INTERVIEW DU GRAND MARCEL QUI FUT UN ADMIRATEUR ET AMI DE JO
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joel de l'ain
Membre actif


Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 370
Localisation: Trevoux (01)

MessagePosté le: Mer Juin 03, 2009 10:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo a toi, charlan, pour cet intervieuw; ce qui est drole c'est quand Marcel dit: je ne fais plus danser, ce n'est plus mon métier...curieux, non?
au fait je rappelle que Mr Azzola est en region lyonnaise le vendredi 5 juin en concert a St Didier de Formans (20H30) dans l'ain, a coté de chez moi, nanère, venez nombreux (sinon je vous raconterai...) !!!
a bientot
joel de l'ain
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Jeu Juin 04, 2009 6:44 am    Sujet du message: Marcel Azzola Répondre en citant

Salut Joël !
Ben oui, je pense que Marcel a plusieurs tiroirs dans le mot "Métier"...
Tu as de la chance et je te souhaite une bonne soirée.
Si tu peux l'approcher, fais-lui la bise de ma part, s.t.p.
Amicalement !
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
raudebert
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1042
Localisation: zanzibar

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MERCI CHARLAN

pour toutes ces bonnes choses sur nos maîtres préférés
renée
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cristofori
Membre actif


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 123
Localisation: Ecquevilly (78)

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 6:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
Merci, c'est pour moi aussi un grand plaisir "d'entendre" Marcel. Avec Gus Viseur, c'est ma référence de tous les jours depuis longtemps. Je ne l'ai hélas jamais vu en réel et j'ai seulement un autographe récupéré pour moi par une amie...
Amicalement,
cristofori Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pascal
Membre actif


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 1265
Localisation: Zoug (CH)

MessagePosté le: Mar Juin 23, 2009 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Christofori

Tu n'as jamais rencontré Marcel Azzola ? Embarassed Et tu habites à Ecquevilly ? A peu près à 10 km d'où vit Marcel ! Embarassed Embarassed Et si j'ai bien compris, tu es réparateur d'instruments de musique ?

Si j'étais à ta place, j'irais carrément le voir avec un accordéon sous le bras pour essayer d'enrichir sa collection (difficile, je l'avoue). Ou alors essayer de lui proposer de restaurer un de ses instruments de collection. Il nous avait avoué l'année dernière vouloir faire accorder le célèbre Organola de Médard Ferrero, qui figure sur toutes les méthodes. Ce serait une piste, non ? Quoique Marcel a certainement déjà ses bonnes adresses pour réparer ses instruments... Pas facile donc.

Bon, je dis ça, c'est surtout pour discuter de quelque chose... Laughing

Amitiés
_________________

Il est quelquefois préférable de ne pas savoir ce qu'on dit que de dire ce qu'on ne sait pas.
Pierre Dac (1893 - 1975)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
cristofori
Membre actif


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 123
Localisation: Ecquevilly (78)

MessagePosté le: Jeu Juin 25, 2009 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à tous, salut Pascal.

Tu m'en apprends une bonne. Il y a pas mal d'artistes dans ma région et j'en ai rencontré quelques uns, mais pas Marcel.

Dans quel patelin est-il ? Il faut que je lui rende visite ne serait-ce que pour le remercier de tout ce qu'il nous a donné et pour prendre des cours, sait-on jamais.

Non, je ne suis pas réparateur, je fais ça pour mon plaisir. J'ai restauré des pianos, des accordéons et des guitares. J'ai aussi surtout travaillé sur le problème de l'accord des instruments de musique, les règles officielles étant mauvaises à mon avis.

Cela risque de provoquer des sacarsmes, mais les instruments neufs ou vieux, électroniques ou acoustiques ainsi que les accordeurs électroniques sont faux et il y a de bonnes raisons à cela.

J'ai mis au point mes propres règles et j'ai obtenu des résultats au-dessus de ce que j'espérais.

Mon problème est maintenant de trouver un moyen de tirer des Dollars de ce travail (Eh oui, on est au XXIème siècle, l'argent est le but de la vie, même si ce n'est pas ma conviction).

Amicalement,
Cristofori Crying or Very sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pascal
Membre actif


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 1265
Localisation: Zoug (CH)

MessagePosté le: Ven Juin 26, 2009 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cristofori a écrit:
Dans quel patelin est-il ? Il faut que je lui rende visite ne serait-ce que pour le remercier de tout ce qu'il nous a donné et pour prendre des cours, sait-on jamais.

Salut Cristofori

J'en étais presque sûr: deux artistes voisins qui s'ignorent. Rolling Eyes Je ne peux pas te donner l'adresse de Marcel sur Internet mais tu peux aller chercher sur Les Pages Jaunes (ou blanches) et tu devrais trouver ce que tu cherches... Shocked

Et avec ce que tu nous dis sur ton système d'accordage, tu devrais aiguiser son attention ! Nous sommes plusieurs à avoir dit sur ce forum que Marcel est un homme charmant et très abordable. Malheureusement, il n'a pas toujours de temps à consacrer à toutes les demandes diverses et variées qui lui parviennent. Mais s'il ne peut pas, il a toujours un autre contact qui peut répondre présent.

Alors bonne chance, si ta technique est vraiment exceptionnelle, tu vas certainement sonner à la bonne porte. C'est ce que je te souhaite !

Amitiés.
_________________

Il est quelquefois préférable de ne pas savoir ce qu'on dit que de dire ce qu'on ne sait pas.
Pierre Dac (1893 - 1975)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com