Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview de René Dessibourg

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Jeu Mar 04, 2010 7:18 pm    Sujet du message: Une interview de René Dessibourg Répondre en citant

Bonjour les amis !

Voici une interview de mon copain René Dessibourg qui est assez connu en France, notamment en Savoie, dans le Doubs et en région parisienne.

J'ai fait la connaissance de René il y a plus de 40 ans. Il habitait aussi La Chaux-de-Fonds et, comme moi, était cadre dans une banque.

Il est parti d'ici pour devenir restaurateur sur la Riviera Vaudoise. Puis il a vendu son commerce et s'est installé à Saxon en Valais.


17 juillet 1994, Saxon


C : Il a beaucoup d'amis chez nous, il a vécu chez nous, à La Chaux-de-Fonds, pendant..., pendant combien d'années ?

RD : Vingt-neuf ans.

Pendant vingt-neuf ans..., eh oui, c'est René Dessibourg, qui est en face de moi. Salut René !

Salut Charlan !

René, ça fait déjà quelques années que nous t'avons eu pour la dernière fois à ce micro. Ça devait être en nonante pour la sortie de ton disque compact. Il y a pas mal de gens qui croient que tu es toujours restaurateur à Chernex. Qu'est-ce que tu deviens ?

Eh bien, j'ai liquidé Chernex. Parce que un bon type m'a dit " Cette boîte est tellement formidable, je veux l'acheter ! " Et puis, nous avons négocié ça. Ça a été très, très vite fait. En trois jours c'était fait. Et maintenant, je suis en Valais, à Saxon.

Tu es à Saxon, installé depuis combien d'années ?

Cinq ans et demi, ça fait cinq ans et demi, c'est le sixième été que je passe ici.

René Dessibourg, tu ne fais donc, maintenant, plus que de la musique ?

De la musique, et puis j'ai quand même un peu de vigne. Je dois m'occuper. C'est une affaire très importante, la vigne. Surtout qu'actuellement il y a des exigences très précises de la part des autorités. Il y a l'AOC, l'appellation d'origine contrôlée. C'est limité dans la qualité et dans la quantité. C'est très précis. Mais enfin, on s'en sort très bien.

Et c'est comment, ça fait quel effet de ne faire plus que de la musique... et la vigne, bien sûr ?

Ça a toujours été mon désir. Seulement en Suisse, il est difficile de s'en sortir. Parce qu'il n'y a pas le potentiel comme en France, comme en Allemagne, comme dans les grands pays européens. Mais je suis très bien introduit en France, alors il n'y a pas de problème, ça marche très bien. Mais ça nécessite d'avaler à peu près 50000 km par année.

René Dessibourg, tu joues donc beaucoup en France, avec l'équipe de " Paris-Musette ", je crois ?

...Oui, ce sont mes copains...

... avec qui ?

Il y a Armand Lassagne, Daniel Colin, Jean Corti, Jo Privat, Marcel Azzola, Eric Bouvelle aussi. C'est un ensemble, c'est toute une équipe. J'en oublie peut-être. C'est vraiment une équipe très soudée.

Voilà, mais, là, tu ne te déplaces pas avec un orchestre ?

Non, en principe jamais. Il y a toujours un orchestre de base qui nous accompagne. Il faut jouer des standards ou alors donner la musique aux musiciens pour qu'ils puissent nous accompagner dans une forme acceptable. Parce que ce n'est pas toujours évident de jouer au pied levé. Ces musiciens sont des professionnels, bien sûr. Mais, c'est vaste, et il n'est pas à la portée de chacun de connaître tout un répertoire.

Et l'" Orchestre René Dessibourg " est-ce qu'il existe encore aujourd'hui ?

Oui..., non..., c'est à dire que les choses ont bien changé depuis quelques années. J'ai des copains qui forment un orchestre ici, en Valais Nous jouons ensemble sous leur nom ou sous mon nom suivant les contrats. Je dois dire que ça marche très bien. Nous faisons de la bonne musique. Lorsque nous sommes engagés quelque part, le succès est pratiquement assuré.

Parle-nous du chanteur Léo Devantéry et de l'accordéoniste René Dessibourg...

Eh ben, quand je suis arrivé ici, Léo Devantéry l'a su, je ne sais pas par quel canal. Il m'a écrit. Il m'a envoyé le disque, le CD, qu'il avait fait avec une autre formation. Et puis, il est venu chez moi. Nous avons décidé de jouer ensemble et nous avons travaillé. Parce que tout un programme, ça ne se met pas au point du jour au lendemain.
Puis Nous sommes entrés dans un studio, chez Clavien, à Miège. Et ça s'est très bien passé. Nous avons fait quelques répétitions. Mais alors, chose curieuse, c'est Léo Dévantéry qui a enregistré d'abord, lui seul. Et l'orchestre est revenu sur lui après coup.
Normalement, ça se fait dans le sens inverse. C'est l'orchestre qui forme la base. Et l'accordéoniste, le chanteur, la chanteuse, enregistrent après. Mais là, c'est lui qui a chanté d'abord et puis nous sommes venus nous greffer sur lui. Ça s'est très bien passé, dans des conditions idéales. Puisqu'on est en Valais, hé hé..., le producteur du disque, lui, est vigneron... Donc, je n'ai pas besoin de t'expliquer plus loin...

... non, non...

... non. Mais sans aller trop loin parce qu'il faut quand même faire son boulot, avant de se saouler, ha, ha, ha...

Et le prochain disque de René Dessibourg, c'est pour quand ?

Eh bien, écoute, je vais l'enregistrer cet automne, chez une maison de Zurich qui m'a contacté dernièrement. Ça a changé trois fois de programme. Alors j'espère que celle-ci sera la bonne.
Ce sera une compilation de musiques des années soixante. Le titre du disque est " From Paris to Brasilia ". Il y aura des musiques de France, de Suisse, d'Italie, d'Espagne, d'Argentine et du Brésil, bien entendu. Il y aura 45 titres.
C'est tout un boulot, ça ne sera pas facile. Mais enfin, je suis en train de m'atteler à ça. Je pense que ça ira, parce que j'ai des bons musiciens pour m'accompagner. J'ai Christophe Fellay à la batterie, Jean-François, mon fils, à la basse et Didier Roussin dit Buffalo à la guitare. Didier est très connu sur Paris. Il a joué avec Jo Privat. Enfin, nous sommes quatre.

Tu reviendras nous en parler quand le disque sera sorti.

Volontiers. La maison de disques me dit que, si nous arrivons à tenir le programme, le disque sortira pour Noël. Alors, avis aux amateurs, C'est la maison " Activ " qui va produire le disque. Ensuite, j'ai de la matière pour faire autre chose. J'ai fait à peu près une quinzaine de compositions ces derniers temps. Je ne vais pas laisser traîner ça...

... Tu vas les mettre en boîte...

... bien sûr, on va les mettre en boîte. Mais c'est autre chose, un autre genre. Une musique un peu plus technique. C'est mon tempérament...

Eh bien, merci beaucoup, René, on reparlera de tout ça bientôt. Il me reste à te souhaiter bonne route et beaucoup de succès.

Merci Charlan, et puis, je profite de l'occasion pour saluer les auditeurs neuchâtelois que je n'ai jamais oubliés. D'ailleurs, lorsque je peux aller sur le pays de Neuchâtel, j'aime bien retrouver mes copains et boire un verre de Neuchâtel avec eux.

Tu sais que, chez nous, on ne t'oublie pas non plus.

Je sais... Merci Charlan...

... Merci René, à bientôt...

... Ciao !


Merci de votre attention... A la prochaine !

Ami

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2859
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Sam Mar 06, 2010 7:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan, Very Happy Very Happy
Un grand merci de nous faire partagr ces moments de bonheur , comme d'hab, toujours très bien rédigés, comme si on y était.
Sympa tout plein.
Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Sam Mar 06, 2010 8:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,

Un grand merci, comme d'hab....


Ami

olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raudebert
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1042
Localisation: zanzibar

MessagePosté le: Sam Mar 06, 2010 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

BONJOUR CHARLAN
Merci pour ce recit
renée
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com