Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Jean Corti 3

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Sam Avr 21, 2012 9:05 am    Sujet du message: Jean Corti 3 Répondre en citant

Salut à tous !
Voici une des dernières interviews que j'ai faite avant qu'on ne me dise qu'on ne voulait plus d'accordéon à RTN (radio locale neuchâteloise).
Il sont comme tous les autres en Suisse Romande : pas d'accordéon !
J'aime beaucoup cet entretien. D'abord parce qu'il est intéressant, ensuite parce que Jean est un très bon ami.
Je serai d'ailleurs




avec lui durant quelques jours début mai. Armand Lassagne sera également de la partie...
Quelle chance !

Bonjour !

En avril 1995, les « Tumulus » de Payerne ont organisé leur dernier gala de l’accordéon. Il a eu lieu à Grange-Marnand.
Il y avait Daniel Colin, Armand Lassagne, Jo Privat et Muriel, René Dessibourg, Bibi, Roger Paraboschi, Didier Roussin « Buffalo », Jean-François Dessibourg et aussi Jean Corti.

2 avril 1995, interview réalisée dans le salon de chez “ Colosse ”, Payerne


C : Je suis heureux de retrouver aujourd’hui un ami parisien que vous connaissez déjà. Il s’agit de Jean Corti. Bonjour Jean !

JC : Bonjour Charlan, bonjour à tous les auditeurs de Neuchâtel que je connais par l’intermédiaire de la radio de Charlan.

Comment ça va pour toi, Jean ?

Eh ben, ça va très bien, Charlan, ça va très bien.

Je sais, pour vous avoir vus et entendus, que tu t’es mis avec un animateur, un chansonnier, Yves Dessautard.

Oui, c’est un chansonnier parisien. Il est, en même temps, un peu animateur sur une radio nationale française. Nous travaillons ensemble à la Butte Montmartre qui est très touristique, comme chacun le sait.

Et vous vous produisez souvent ?

Nous nous produisons très souvent, de quinze à vingt fois par mois. C’est une affaire sympathique.

A part ça, des disques, des enregistrements ? Il y a du nouveau ?

Oui, y a du nouveau dans les enregistrements. Il y a eu “ Accordéon en folie ”, un CD en solo. Et j’ai fait deux compilations.
Une compilation pour le Readers Digest, avec pas mal de confrères d’ailleurs. C’est intéressant parce qu’il y a les derniers enregistrements de Joë Rossi qui nous a quittés l’année dernière et aussi de Jo Courtin qui est aussi disparu, hélas, et qui figure dans cette compilation.
Il y a une autre compilation produite par Radio Bleue qui est sortie il y a un mois, c’est tout à fait récent.

Jean Corti, je rappellerai que tu as été l’accordéoniste de Jacques Brel pendant sept ans et j’aimerais, si tu veux bien, que tu nous dises un peu comment se passait la vie avec Brel. Tout d’abord, est-ce que l’équipe était importante ?

L’équipe Brel était très importante parce que c’était une équipe de copains. Et tu imagines ce que ça peut être une équipe de copains en tournée pendant environ 250 jours par an. Il était indispensable que nous soyons des copains. Parce qu’autrement ç’aurait pu être la guerre tous les jours évidemment.

Et au point de vue nombre de personnes.

Nous n’étions pas beaucoup, piano, basse, batterie, accordéon, Brel et un secrétaire qui était Jojo dont Brel a fait une chanson.

Et bien sûr, les déplacements étaient fréquents et longs, loin ?

Longs et loin, longtemps, c’était une époque mirifique. Ca, ça n’existe plus. Je te dis, c’était 250 galas par an. Tu vois ce qu’il reste comme jours de vacances. Ma femme s’en souvient encore, d’ailleurs, elle faisait un peu la gueule. Et c’était logique. J’étais jeune marié en plus.
Et Brel, il fallait toujours qu’il aille voir ce qui se passait à côté. Et quand il arrivait à ce “ à côté ” en question, il allait encore voir à côté ce qu’il y avait. Jusqu'à ce qu’il trouve quelque chose qu’il n’a jamais trouvé. Parce que le Monde est rond. Et quand tu l’as fait une fois, deux fois, trois fois, tu tournes toujours en rond.

Bien sûr. Mais, Jean Corti, vous n’étiez pas toujours en tournées avec Brel. Parce que j’imagine que un programme ça se prépare, ça se répète.

Oui, mais tu sais, c’était bizarre la façon de travailler de Brel. Nous répétions. Ce n’était pas des rendez-vous fixes de répétition. Nous répétions tous les jours, dans les salles où nous nous produisions. Nous avions rendez-vous tous les jours à 17 heures. Mais nous ne répétions pas les chansons qui tournaient, nous répétions les chansons à venir, les nouvelles chansons.

Et il y avait aussi les séances d’enregistrement.

Oui, alors là, ça nécessitait, bien sûr, une répétition, surtout une répétition avec François Rauber qui était l’orchestrateur de Brel. C’était quand même plus sérieux que dans les salles de spectacles dans lesquelles nous nous produisions tous les jours. Parce qu’il fallait mettre au point l’enregistrement. Il fallait que ça tienne la route…

Et puis Brel a aussi fait des films. Pendant ce temps-là, qu’est-ce que tu faisais ? Tu tournais avec quelqu’un d’autre ?

Alors, il ne faut pas confondre. Brel a fait sa carrière au cinéma quand il a interrompu sa carrière de chanteur. Je ne sais plus très bien les années, ça m’échappe comme ça. Mais dans les années soixante, allez disons soixante-dix, il arrête de chanter et entame sa carrière cinématographique. Il ne chantait pas pendant qu’il faisait du cinéma.

Et toi, Jean Corti, est-ce que tu as fait partie de l’équipe de “ L’Homme de la Mancha ” ?

Oui, c’était la dernière apparition à Paris, pour Brel. Et ça a été encore une aventure. Il y en avait beaucoup avec Brel. C’était toujours un peu de l’aventure. C’était toujours des choses..., pas imprévues, mais enfin, il y avait toujours quelque chose à attendre d’un spectacle de Brel. Et “ L’Homme de la Mancha ” en était une d’aventure. Parce que ça a été un truc formidable.
Et je pense qu’il y a eu un sérieux désaccord entre les organisateurs, qui sont décédés, donc on peut le dire, et Brel. Parce qu’il était prévu, pour “ L’Homme de la Mancha ”, après Paris, des tournées dans tous les pays de langue française. Et ces tournées n’ont pas eu lieu à cause du désaccord en question.

Jean Corti, on dit qu’après un spectacle, Jacques Brel et son équipe n’allaient jamais se coucher. C’est vrai, ou c’est une légende ?

Complètement vrai ! Il était impossible de se coucher avec le père Brel... C’est une expression amicale... Parce que, tu sais, la nuit, on voit les gens différemment que dans la journée. Les gens de nuit sont tout à fait différents des gens de jour.
Et Brel puisait beaucoup, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, dans les personnages qu’il rencontrait la nuit et ils réapparaissaient dans l’une de ses chansons. Parce que ce sont des personnages hors du commun. Et ces personnages hors du commun, on les trouve la nuit. Tu vois ?

Je comprends. Ça pouvait être aussi des souvenirs, alors ?

Complètement. Brel, était un grand travailleur bien sûr, parce qu’il pensait à ses chansons continuellement, nuit et jour. Et donc, il voyait un type, une femme, une situation, la nuit, ou le jour d’ailleurs. Ca arrivait évidemment le jour aussi. Parce qu’il ne travaillait pas que la nuit.
Mais, bon il avait “ enregistré ” cette personne ou cette situation et elle pouvait réapparaître un an, deux ans après, dans une chanson. Tu vois ? Parce que c’est une personne, ou une situation qui l’avait frappé. Et lui, il en faisait un scénario qui devenait une chanson de trois minutes.

Je comprends. Et toi, Jean Corti, tu as signé quelques chansons avec Brel ?

J’ai eu cet honneur, bien évidemment, et puis ce plaisir aussi, de signer quelque chose avec Brel.

“ La Fanette ” ?

Non, pas “ La Fanette ”, j’ai fait pour Brel “ Les Vieux ”, j’ai fait “ Les Toros ”, “ Madeleine ”, “ Titine ”, “ Les Bourgeois ”. J’ai fait cinq titres pour Brel. Ce sont des chansons qui ont bien marché. Il faut dire que pratiquement toutes les chansons de Brel marchaient.

Jean Corti, pour faire envie à nos auditeurs, disons encore qu’avant d’être l’accordéoniste de Brel, tu as été le bassiste de Georges Brassens.

Exact, j’ai eu cette chance aussi. Tu sais, les deux grands B, Brassens, Brel, il manquait plus que Bécaud, tu vois. Mais j’ai été, effectivement, le bassiste, parce qu’il avait pas d’accordéon, de Georges Brassens à une occasion à Paris, dans un cabaret où Brassens se produisait. J’étais à l’orchestre et j’ai accompagné Brassens pratiquement une saison. C’est à dire une année.

Mais ça, dans le fond, c’est une autre histoire...

... Oui, absolument.

Eh bien, un grand merci, Jean Corti et bravo pour cette carrière hors du commun.

Merci Charlan et à très bientôt et je salue, bien sûr, tous tes auditeurs.

A bientôt, au revoir Jean.

Au revoir.

Merci de votre attention.

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2904
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Sam Avr 21, 2012 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
Very Happy encore une histoire merveilleuse et racontée avec tout le talent qu'on te connaît. Comme si on y était, comme d'hab. Un grand merci pour le partage supersympa.
Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Sam Avr 21, 2012 1:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien Charlan,

Quel bon moment, inoubliable pour toi, je l'imagine, mais aussi pour nous désormais.

Merci des milliers de fois!!!
Ami

olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christophe
Membre actif


Inscrit le: 05 Nov 2007
Messages: 482
Localisation: Le Puy en velay

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2012 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Charlan, et merci pour cette interview, et tu sais à quel point j'ai de l'admiration pour Jean Corti !!!
Et tu as bien de la chance de le rencontrer avec Armand Lassagne en plus !!!

à bientôt et merci encore pour ces petits trésors que sont tes interview !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Joel de l'ain
Membre actif


Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 369
Localisation: Trevoux (01)

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2012 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Joël de l'Ain
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
amati
Membre actif


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 2602
Localisation: VILLEQUIER(76)

MessagePosté le: Dim Mai 13, 2012 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Charlan,
Quel bonheur de lire tes interviews!
Wink
_________________
Je suis super fatigué.
C'est comme être fatigué mais avec une cape.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jéjé
Membre actif


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 169
Localisation: Gruyères (CH)

MessagePosté le: Ven Juil 26, 2013 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci mon AMI

Génial
On s'y croirait..
_________________
Il n'y a en art, ni passé, ni futur. L'art qui n'est pas dans le présent ne sera jamais.
http://www.mx3.ch/artist/michto_swing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com